Kyle Gerber Wins RhetCanada Prize for Best Student Conference Paper / Kyle Gerber a remporté le prix de la meilleure communication proposée par un étudiant/doctorant octroyé par RhetCanada

Kyle Gerber, a doctoral candidate in English at the University of Waterloo, has won RhetCanada’s student prize for best student conference paper for “‘On Earth as it is in Heaven’: Transitive Action in The Lord’s Prayer.”

Kyle’s paper is an extension of interests he developed while completing an HBA in English at Wilfrid Laurier University and an MA in Rhetoric and Communication Design at the University of Waterloo. Working under Dr. Randy Harris, Kyle studies patterns of rhetorical figures in Mennonite writing on forgiveness, attending to cognitive implications for these patterns. He has published and presented in the areas of Mennonite identity, theology, and literature, and is interested in intersections of rhetorical, cognitive, and Mennonite studies. Kyle’s research is funded by a SSHRC doctoral grant.

When not working on his dissertation, Kyle splits his time between learning how to be a father to his 7-month-old daughter Gretchen and moonlighting as a mandolin player in his bluegrass band.

According to Kyle, “I’m grateful to be working in a department that fosters diverse modes of inquiry, surrounded by remarkable people, and connected to the broader community of RhetCanada. I’m grateful for Randy’s inspiration, guidance, and supervision, and for the collegial support of the peers in our writing group, Devon, Monique, Saeed, and George; any success I have is a product of what these individuals contribute to my life and scholarship.”

Congratulations, Kyle Gerber and the University of Waterloo.

Kyle Gerber, doctorant dans le département d’anglais de l’université de Waterloo, a remporté le prix de la meilleure communication proposée par un étudiant/doctorant octroyé par RhetCanada pour sa présentation intitulée: « ‘On Earth as it is in Heaven’: Transitive Action in the Lord’s Prayer ».

Il y propose un développement de thématiques qu’il a eu l’occasion d’aborder dans son bachelier en anglais à l’Université Wilfrid Laurier et de son master en Rhétorique et Communication à l’Université de Waterloo. Travaillant sous la supervision du Professeur Randy Harris, Kyle étudie les modèles de figures rhétoriques dans les écrits mennonites au sujet du pardon, avec une attention particulière pour les implications cognitives de ces figures. Gerber a publié et présenté des travaux dans les domaines de l’identité mennonite, de la théologie et de la littérature. Il s’intéresse aux croisements possibles entre la rhétorique, les sciences cognitives et les études mennonites. Sa recherche est financée par une bourse doctorale du SSHRC.

Lorsqu’il ne travaille pas à sa thèse, Kyle partage son temps entre son rôle de père pour Gretchen, sa petite fille de sept mois et joue de la mandoline dans un groupe de Bluegrass.

Kyle a déclaré : « Je suis reconnaissant d’avoir l’opportunité de travaillé dans un département qui encourage différentes formes d’approches, entouré de personnes admirables, et en connexion avec la communauté plus large de RhetCanada. Je remercie Randy de m’inspirer, de guider et d’orienter ma recherche, ainsi que pour le soutien de mes collègues dans notre groupe d’écriture, Devon, Monique, Saeed et Georges; tous mes succès sont le fruit de ce que ces personnes ont pu m’apporter, tant sur le plan personnel que professionnel ».

Félicitations à Kyle Gerber et à l’Université de Waterloo.

 


Save pagePDF pageEmail pagePrint page