Conference 2009

CSSR Conference 2009

The CSSR held its annual conference with the International Society for the History of Rhetoric (ISHR) July 20-26, 2009 at McGill University in in Montréal.

 

Conférence 2009

La SCÉR a réuni dans Montréal avec la société internationale pour l’histoire de la rhétorique (SIHR) en juillet 2009 à l’université de McGill.

PDF Program 2009Special Session: The Embodiment of Rhetoric / The Rhetoric of Embodiment

A contested term in contemporary thought, “embodiment” signifies in various ways the experience of our own flesh, the intimate fit of social space around bodies, physiological presence and the habitus, perceptive experiences of our own physiologies: it might be seen to describe phenomenological processes that appear in language, that occasion description and redescription, that question individual agency and its social exigencies. Philosophers, theorists, and historians have explored questions of embodiment in the past, but frequently neglect the rhetorical elements of embodied selves, the ways in which bodies appear and function in discourse, and the multiple and variegated meanings of ‘the body’ historically.

The Canadian Society for the Study of Rhetoric invited proposals for a special session entitled “The Embodiment of Rhetoric / The Rhetoric of Embodiment” at its annual conference. Papers for this session could engage questions of embodiment, broadly defined, and rhetoric. Possible topics could include, but were not limited to: bodies and souls; bodies and gender; bodies and identity; the rhetoric of gesture; the rhetoric of sickness and health; medical discourse; bodies politic; having/being a body: rhetorical perspectives; bodies and the history of rhetoric; rhetoric and the history of bodies; the body and argument.

PDF Program 2009

Atelier spécial: L’Incarnation de la Rhétorique / La Rhétorique du Corps

Terme contesté dans l’opinion contemporaine, «incarnation» signifie à plus d’un titre l’expérience de notre propre chair, le cadre intime de l’espace social autour du corps, la présence physiologique et l’habitus, les expériences perceptives de notre physiologie: on peut dire que le terme décrit des processus phénoménologiques qui apparaissent trouvent dans la langue, qui sont constamment l’objet de description et de redescription, qui remettent en question la capacité individuelle d’agir et ses exigences sociales. Philosophes, théoriciens et historiens se sont penchés sur des questions d’incarnation par le passé, mais ils négligent souvent les éléments rhétoriques du moi incarné, soit les façons dont les corps se présentent et fonctionnent dans le discours et les significations multiples et variées du «corps» sur le plan historique.

La Société Canadienne pour l’Étude de la Rhétorique à sollicité des propositions pour un atelier spécial intitulé «L’Incarnation de la Rhétorique / La Rhétorique du Corps» lors de son congrès annuel. Les projets de contribution peuvent porter sur des questions touchant à la rhétorique et à l’incarnation, définie dans une perspective large. Voici une liste indicative, mais non exhaustive, des sujets que l’on pourra aborder: le corps et l’âme; le corps et le sexe; corps et identité; la rhétorique du geste; la rhétorique de la maladie et de la santé; le discours médical; le corps politique/la politique du corps; être et d’avoir un corps: perspectives rhétoriques; le corps et l’histoire de la rhétorique; la rhétorique et l’histoire du corps; corps et argument.


Save pagePDF pageEmail pagePrint page